Par exemple, si vous avez réussi 20 pompes parfaites le lundi et que vous en faites 40 n’importe comment le jeudi, par exemple en réduisant l’amplitude du mouvement ou en gardant les fesses en l’air, vous ne pourrez absolument pas mesurer votre progression.

Voilà comment vous devez vous positionner :

  1. Couchez-vous à plat ventre sur le sol, et placez vos mains à plat sur le sol ou sur les poignées légèrement au-delà de votre largeur d’épaules. Choisissez la position de vos mains en fonction de ce qui est le plus confortable pour vos poignets. Pour ma part, mes mains sont légèrement tournées vers l’extérieur.
  2. Écartez légèrement vos pieds pour votre stabilité.
  3. Gardez votre corps le plus droit possible en contractant les abdos et les fesses.
  4. Regardez le sol ou très légèrement devant vous, mais ne relevez pas la tête. Votre menton devrait être la première chose à toucher le sol, pas votre nez (sauf si vous vous appelez Pinocchio  😀 ). Si vous relevez trop la tête, vous vous ferez mal aux cervicales.
  5. Au départ du mouvement, vos bras doivent être tendus.

Bien, maintenant que vous êtes en place et pressé de commencer, apprenez comment faire une répétition. Rappelez-vous que la bonne exécution du mouvement est super importante. 

Voici comment faire une pompe :

  1. Avec vos bras droits, vos fesses et vos abdos contractés, descendez au moins jusqu’à ce que vos coudes forment un angle droit. Selon votre niveau d’expérience, votre âge et votre souplesse, vous pourrez peut-être descendre plus bas. Certains aiment descendre jusqu’à ce que leur buste touche le sol. De cette façon, ils ne savent qu’ils exécutent toujours les mêmes mouvements.
  2. Essayez de ne pas laisser partir vos coudes vers l’extérieur pendant le mouvement. Gardez-les relativement près de votre corps. Vous remarquerez qu’il commence à s’écarter quand vous fatiguez.
  3. Une fois que vos bras forment un angle droit ou que votre poitrine touche le sol, faites une légère pause avant de faire une poussée explosive vers le haut jusqu’à revenir à votre position de départ.
  4. Félicitations, vous venez de faire une pompe. Faites-en autant que vous le pouvez en gardant une exécution parfaite. C’est ce qu’on appelle une série, même si vous n’en faites que 2 ou 3 au début  😉

Rappelez-vous toujours qu’il vaut mieux en faire 10 parfaitement exécutées que 15 n’importe comment. C’est ainsi que vous pourrez vraiment juger vos efforts et vos progrès semaine après semaine.

Et si vous n’arrivez pas à faire une seule pompe

Ce n’est pas grave. Nombreux sont ceux qui n’y arrivent pas au début, surtout quand il faut faire des pompes de la bonne façon.

Par le passé, j’avais l’habitude de faire des pompes avec les mains très éloignées parce que je pensais que c’était mieux pour développer les pectoraux. Mais c’est faux.

Ce qui est vrai en revanche, c’est que je me suis souvent fait mal aux épaules à cause de ça. Et du coup, j’ai eu du mal à exécuter le mouvement correctement.